Innovation

 

Une tradition d'innovation

Depuis sa création en 1906, le Groupe Zambon est reconnu pour sa longue tradition de recherche et développement qui l'a conduit à la découverte, puis la commercialisation, de molécules importantes qui, au fil du temps, sont devenues des références internationales dans le traitement des maladies respiratoires prévalentes, des infections urinaires non compliquées et de la douleur.

Depuis sa création en 1906, le Groupe Zambon est reconnu pour sa longue tradition de recherche et développement qui l'a conduit à la découverte, puis la commercialisation, de molécules importantes qui, au fil du temps, sont devenues des références internationales dans le traitement des maladies respiratoires prévalentes, des infections urinaires non compliquées et de la douleur. « Offrir des produits, services et solutions qui aident les personnes à mieux respirer et vivre » est la nouvelle mission du Groupe Zambon depuis 2007, année qui a marqué le nette expansion de ses horizons en recherche et développement, en transformant intégralement le modèle d’innovation produits du groupe. Par le biais de cette nouvelle mission, qui place le patient et la qualité de vie au cœur des préoccupations du groupe, Zambon s'emploie aujourd'hui non seulement à développer de nouvelles molécules mais aussi à améliorer celles qui existent déjà en vue d'offrir aux patients des solutions thérapeutiques plus sures et plus efficaces pouvant améliorer leur qualité de vie, en particulier pour les patients souffrant de maladies chroniques. Zambon cible donc son innovation sur les produits à la fois nouveaux et existants, dans l'objectif d'améliorer en permanence leurs performances afin de satisfaire à une demande thérapeutique de plus en plus centrée non seulement sur le traitement des symptômes, mais aussi sur la garantie pour les patients, d'un haut niveau de qualité de vie, lorsqu'ils sont atteints de maladies chroniques prévalentes. Le modèle de recherche a été régulièrement redéfini conformément à la logique de l'« innovation ouverte », associant la recherche interne à l'étude de scénarios internationaux à travers le développement d'un réseau de relations dynamiques et très étroites avec les universités, les centres de recherche, les transferts de technologie, les start-up et les sociétés de biotechnologie, qui représentent aujourd'hui une grande source de découverte dotée d'un fort potentiel d'innovation. Aujourd'hui, la division Innovation et Sciences médicales fonctionne sur un modèle flexible et intégré qui, tout en internationalisant les opportunités, opère via des accords et partenariats de co-développement, en visant particulièrement le développement de projets ayant passé la phase clinique et de projets rejoints à la fin de la phase II.